Haricots rouges consommés à l’antillaise

Haricots rouges consommés à lantillaiseCréole comfort food…
L’indémodable, l’innégalable comfort food aux Antilles : des haricots rouges bien fondants et savoureux, cuits en sauce.
Nous sommes au cœur de l’hiver, et selon Monsieur Météo, les températures ne sont pas prêtes de s’améliorer. La ville ici est entièrement recouverte d’un doux manteau blanc, c’est joli, c’est charmant, mais il fait FROID!
Voici un plat qui réchauffe bien, un grand classique de la cuisine créole et antillaise, des haricots rouges en consommé. C’est une recette simple, savoureuse et réconfortante.
Rien que de penser à un plat de haricots rouges, je me retrouve déjà au soleil autour d’une grande tablée sur laquelle on a posé également du Ti-soda, du Caresse Antillaise *des légumes pays, du piment fort, et plein d’autres bonnes choses locales encore…
Cette recette de haricots rouges à l’antillaise est variable, on peut l’accommoder selon ses goûts, par exemple y rajouter des dombrés, une queue de cochon, etc… Moi c’est toujours avec le lard fumé qui donne un goût incomparable…
A déguster chaud avec ou sans accompagnement.

Pour 6 personnes

- 500 g de haricots rouges
- 1, 8 litre d’eau (1800 ml)
- 1 bouquet garni (thym, persil …)**
- 2 gousses d’ail
- 1 oignon
- 1 ou 2 feuilles de bois d’inde ou laurier (si vous n’en avez pas dans le bouquet garni)
- 2 clous de girofle
- 300 g de lard fumé
- 2 cuillères à soupe d’huile
- 1 cuillère à soupe de vinaigre  blanc
- sel, poivre

 Haricots rouges consommés à lantillaise

1- Trier et rincer les haricots rouges. Les faire tremper la veille dans un grand récipient d’eau froide.

2- Le lendemain : Jeter l’eau de trempage, rincer puis égoutter les haricots. Dans la casserole où vont cuire les haricots, faire chauffer une cuillère à soupe d’huile. Y faire revenir le lard coupé en gros cube, l’oignon coupé en 8, l’ail écrasé grossièrement (avec le dos d’un couteau).  Retirer la casserole du feu, ajouter les haricots égouttés, recouvrir d’eau froide (j’ai mis 1, 8 litre). Amener à ébullition, puis baisser le feu et ajouter les clous de girofle, le bois d’inde et le bouquet garni. Couvrir et laisser mijoter 1 heure.

3- Après ce temps, ajouter du sel et du poivre, goûter et rectifier l’assaisonnement si besoin. Ecraser quelques haricots contre la paroi de la casserole pour épaissir la sauce. Ajouter 1 cuillère à soupe d’huile et 1 de vinaigre, puis laisser mijoter sur feu doux-moyen 1 heure de plus. A la fin, les haricots doivent être moelleux et fondants.

Haricots rouges consommés à lantillaise

* Ti-Soda et Caresse Antillaise : soda et jus locaux

** Je trouve beaucoup plus simple et pratique d’utiliser des sachets de bouquet garni tout prêts (comme des sachets de thé). Le prix est raisonnable, ça parfume bien, et puis surtout on est toujours sûr d’en avoir sous la main. J’ai mis 2 sachets dans mes haricots, et j’ai aussi rajouté plusieurs branches de persil car j’aime beaucoup.
Bien sûr, avant de servir, enlever les sachets, les branches de persil et les clous de girofle (si vous les retrouvez ;-)
Voir la photo ci-dessous des sachets de bouquet garni que j’achète en supermarché.

Haricots rouges consommés à lantillaise
♦ A la fin de la cuisson, il y aura beaucoup de liquide  avec les haricots, c’est normal et pas d’inquiétude, la sauce va bien s’épaissir en refroidissant (donc ne pas oublier d’écraser quelques haricots contre la paroi de la casserole).

♦ Pour ceux qui ne mangent pas de porc, on peut remplacer le lard par un mélange de cumin (qui va donner aux haricots un petit goût fumé) et de curcuma. Dans ce cas, faire revenir avec l’oignon à la place du lard.

♦ Il est recommandé de cuire les haricots à l’autocuiseur (cocotte minute), ce qui permet de diminuer le temps de cuisson et d’obtenir des haricots bien moelleux et fondants. Je n’ai pas d’autocuiseur (j’utilise une grande casserole avec couvercle), mais si vous en avez un, vous pouvez diminuer le temps de cuisson par deux.

Haricots rouges consommés à lantillaise

12 comments

  1. Melodie68 says:

    je n’avais encore jamais vu ces sachets d’herbes mais c’est très pratique !! Voilà une jolie assiette que nous préparons régulièrement d’ailleurs sous différentes formes. Ma fille en est fan et elle n’est pas la seule ;). Comme tu le dis si bien, en cette saison c’est un plat de saison bien réconfortant et parfumé :)

  2. Valkyrie says:

    très très joli plat!!
    moi qui cherchais des recettes des îles!
    je note! mais il faudra que je l’adapte en version végétarienne, si tu permets ;)

    très joli blog, j’ai voté pour toi.

  3. titel says:

    le repas du dimanche par excellence! un peu de riz et du gigot d’agneau au four! et voila le paradis! par contre je ne mets pas de vinaigre mais je mets du bicarbonate et de la cannelle (pour éviter les désagréments intestinaux lol) à l’autocuiseur je les cuit 1h à 1h30!

    • Blomma says:

      Oui c’est vrai Titel j’avais entendu dire que le bicarbonate (mais à utiliser à faible dose) permettait de lutter contre les désordres intestinaux. Merci pour ce rappel bien utile :-)

  4. JaLilia says:

    Merci pour cette recette facile et pourtant si savoureuse!

    En cette hiver interminable il est bon de se rappeler les souvenirs des repas avec ma belle-famille, sur la superbe plage de l’Anse Figuier!

    Il y en a un autre qui va être heureux! ;-)

    Je me mets aux fourneaux tout de suite, et ta recette seras accompagnée de filets de poisson frits aux épices du Maroc! (d’où je viens!)

    Bravo pour ton blog!

    • Blomma says:

      Oulala, tu me donnes faim!! Oui je suis d’accord, de bonnes recettes réconfortantes nous ferons trouver l’hiver moins long (surtout ici en Suède). A bientôt JaLilia!

  5. Côcô Chá'nël says:

    Super recette, merci pour toute c petite astuces, jme sui dcidé a cuisiné pour mn doudou et grace a toi le résultat est parfait. Juste une kestion, esk c le mm processus pour la lentilles ??? Bizoux

Leave a Reply