Pâte à pizza inratable, facile et rapide

S’il y a un plat universel, ce n’est pas le hamburger mais bien la pizza, parce qu’elle se limite à une base commune – la pâte – sur laquelle chacun peut disposer, agencer et exprimer sa différence*.
Pour qu’une pizza soit réussie, il faut commencer par réussir la base qui est la pâte. Et même si il est impossible de réussir chez soi une pâte à pizza aussi parfaite que celle des pizzerias, on peut quand même obtenir quelque chose de tout à fait correct et savoureux. Et puis surtout, puisque c’est fait maison, alors c’est forcément bon!
Voici la recette que j’utilise, une recette qui allie rapidité d’exécution et simplicité. Mais ce qu’il faut surtout retenir, c’est qu’elle est inratable! Pas besoin d’être un chef, on peut la réussir les yeux fermés. Si si je vous dit…
Depuis que je l’ai découverte sur Marmiton, je n’achète évidemment plus du tout de pâte à pizza du commerce.
La pâte non cuite est souple, et facile à travailler. Cuite, on se régale avec une pâte épaisse, à la fois moelleuse et croustillante, de quoi rendre presque jaloux le pizzaiollo de votre quartier!
Quant à ce qui est de la garniture, et bien notre différence, nous aimons l’exprimer avec de savoureuses crevettes  bien épicées. Mais pour ça un peu de patience, car c’est une autre histoire. To be continued…

Pour 2 grandes pizzas

– 500 g de farine
– 20 g de fécule de pomme de terre (2 càs rases)
– 10 g de sucre
– 10 g de sel
– 25 g de levure de boulanger fraîche (ou 13 g de levure de boulanger sèche)
– 30 cl d’eau environ
– 3 cuillères à soupe d’huile d’olive


1-
Dans un grand saladier, mélangez farine, fécule, sucre et sel avec une spatule en bois. Ajoutez la levure émiettée fraîche ou sèche, et remuez à nouveau.

2- Ensuite, prenez votre batteur éléctrique et enclenchez les 2 embouts qui ont une forme de tire-bouchon pour pétrir la pâte (on peut aussi pétrir 5-10 mn à la main). Ajoutez l’eau progressivement et pétrissez (puissance 2 sur le batteur).

3- Une fois la totalité de l’eau ajoutée, jugez s’il est nécessaire de rajouter de la farine si la pâte est trop collante, ou un peu d’eau si elle est trop sèche. Ajoutez l’huile d’olive, mélangez à la main, puis farinez la pâte tout autour.

4- Couvrez le saladier d’un torchon et laissez reposer la pâte 20 à 30 min.

5- Huilez, ou recouvrez de papier sulfurisé le ou les plats dans lequels vous souhaitez poser votre pâte à pizza. Il ne vous reste plus qu’à l’étaler.
Avec cette recette, nous obtenons 2 grandes pizzas. Pour les faire cuire, nous utilisons un grand plat rond (36 cm) et la plaque du four (36 x 44 cm).

Petits plus pour la suite…

Pour garnir ensuite la pizza, on va commencer par étaler  la sauce tomate bien sûr. Ensuite, selon le “look” qu’on veut donner à sa pizza, on  choisit de mettre le fromage sur la sauce tomate directement, ou par dessus la garniture. La pizza apparaît quand même comme plus “clean” lorsqu’il n’y a pas le fromage qui dégouline par dessus, et puis au moins on voit ce qu’on mange! Je pense que la mozzarella est indispensable, mais elle doit être associée à un autre fromage râpé pour plus de goût : parmesan, romano, gruyère…
Pour la  garniture, c’est selon l’imagination, et parfois les restes du réfrigérateur :-) En tout cas, ce ne sont pas les possibilités qui manquent : jambon, poivrons, champignons, saucisses, oeufs, lardons, fruits de mers etc….
Pour terminer, n’oublions pas de saupoudrer la pizza de  quelques herbes aromatiques pour la parfumer : origan, basilic…
Ah oui important : il vaut mieux utiliser des produits frais (éviter si possible les champignons en boîte par ex) et du fromage de qualité, ce sont ces détails qui feront la différence entre une bonne pizza qui se mange et une excellente pizza qui se savoure.

 Ensuite, il faudra la cuire dans le four très chaud (chauffé au moins pendant 15 minutes) à 220°C (thermostat 8). Les temps de cuisson dépendent de la garniture, et varient de 10-20 mn en moyenne. Quelques indices pour savoir quand la pizza est cuite : le fromage est bien doré sur le dessus, les bords de la pizza ainsi que le dessous commencent à brunir.

Bonne pizza et bon appétit!

* Auteur de la citation : Jacques Attali

27 comments

  1. La fourmi says:

    Chez moi, c’est Monsieur qui s’occupe des pâtes à pizza. Oui, c’est comme ça !
    Alors je lui soufflerais ta recette, des fois que ça lui donne des envies de s’y remettre !

  2. Eva L says:

    Cela fait très longtemps que je n’ai pas fait de pizza “maison”, mais cette pâte me donne envie d’en faire de nouveau…

  3. stéphanie says:

    j’ai envie d’essayer cette recette mais je ne trouve pas de fécule de pomme de terre!! je suis en guadeloupe, où puis je en trouver? sinon par quoi je peux la remplacer?
    dans le même genre, est ce que la “maizena” c’est de la fécule de maïs ?
    merci de m’éclairer

    • Blomma says:

      Oh la Jolie Guadeloupe, nous y étions en vacance il y a 4 ans et j’étais enceinte de 6-7 mois… Magnifiques souvenirs, surtout de bokits…
      Alors la fécule de pomme de terre c’est ce qui va donner un peu de souplesse à la pâte. La maïzena, c’est de la fecule de maïs et c’est à peu près les mêmes propriétés donc je pense que tu pourrais l’utiliser si tu ne trouves pas de fécule de pomme de terre. Mais ils sont peut être en rupture de stock dans ton magasin, si tu peux aller ailleurs (Carrefour, Casino…) tu devrais pouvoir trouver sans problème de la fécule de pomme de terre dans le rayon “farine” je crois, et ce même en Guadeloupe. En tout cas si tu essais la pâte, tiens-moi au courant!

      • stéphanie says:

        j’ai fait plusieurs supermarché mais toujours pas trouvé, je vais surement essayer quand même avec de la maizena
        Peut on congeler cette pâte?

        • Blomma says:

          Bon dommage pour la fécule de maïs, mais oui tu peux congeler la pâte sans problème. Pour l’utiliser, tu décongèles la veille, et tu la travailles sur une surface farinée, elle sera comme neuve :-)

          • stéphanie says:

            j’ai fais une pizza aujourd’hui, pour la pâte j’ai diminué de moitié pour en avoir qu’une, j’ai remplacer la fécule de pomme de terre par de la maizena sinon j’ai suivi tes instructions, j’ai trouvé la pâte très élastique! (en tous cas différente de celle du pain au beurre que je fais quasiment tous les jours)
            après la cuisson, la pâte est épaisse, très aérée et savoureuse, je suis fière de ma première pâte à pizza maison!!! en plus les filles en ont bien mangé, youhou!!!

  4. janssens says:

    Bonsoir, essayé avec de la fécule de mais un peu par hasard ( je n’avais pas lu les commentaires).
    Très bien! Croustillante et très rapide, d’habitude j’utilise une autre recette mais celle-ci est plus “craquante” .
    Merci
    Alex

  5. regine says:

    ca y est !!! je me suis lancee ! et pour un coup d’essai ….un coup de maitre ; j’ai attendu trop longtemps ; merci

    • Blomma says:

      Super Régine, moi aussi je me suis dit la même chose la première fois, pourquoi avoir attendu aussi longtemps? Bon week-end!

  6. pascal says:

    Bonjour ,

    Pour ce qui est de la levure fraiche la recette n’indique pas de la diluer dans un peu d’eau chaude ?
    Il suffit d’emietter sans la diluer ?

    Merci

    • Blomma says:

      Bonjour, oui moi aussi j’étais un peu surprise au début de cette manière d’utiliser la levure, mais ca marche sans problème, j’ai fait cette recette plusieurs fois. Et si on n’a pas de levure fraîche on peut remplacer sans soucis par de la levure boulangère sèche en poudre.

    • Blomma says:

      Merci Krizo, je suis moi aussi super contente d’avoir trouvé cette recette sur Marmiton. Facile, rapide et bon, que demander de plus? A bientôt!

Leave a Reply